Le cinéma et les Tsiganes;

Filmographie

Dernière mise à jour :


Date

Auteur

Titre

Pays

Type

2013

Jacques Deschamp

ROMANES

fr

Le film Romanès raconte la vie du cirque et la culture tsigane.

2009

Tony Gatlif

LIBERTE (KORKORO)

fr

Destin d'une famille tsigane 1943 (1)

1896

MÉLIÈS

Camp de bohémiens

fr

Court métrage

1959

DREVILLE Jean

KELETI Marton

La belle et le tzigane

fr
hon

Fiction

1959

GIR
François

Mon pote le gitan

fr

Comédie

1962

SCHMIDT Jean

Kriss romani

FR

 

1965

BOLLO MURO

Gitana

ESp

Drame musical

1967

Alexandre PETROVIC

J'ai même rencontré des Tziganes heureux

youg

grand prix à Cannes

1973

SAGUEZ
Guy

ARPAD le tzigane

Fr
hon

Série TV
Aventure

1974

PETROVIC

J’ai même rencontré des tsiganes heureux

   

1974

GIOVANNI
José

Le gitan

fr

Fiction

1976

LOTIANU
Emil

Les tsiganes montent au ciel

URSS

 

1980

KOVACEVIC
Dusan

Qui chante là-bas ?

youg

Fiction

1982

BOEKEN
Ludi

Le clou volé

fr

Documentaire

1982

BARDINE
Garri

Légende tzigane

urss

Fiction

1983

DUVAL
Robert

Angelo, my love

usa

Fiction
Documentaire

1983

GATLIF
Tony

Les princes

fr

Fiction

1988

MANTHOULIS
Robert

Les parias de Hongrie

fr

 

1986

DE BROCA
Philippe

La Gitane

fr

Drame

1989

MANTHOULIS
Robert

Les nouveaux castillans

fr

Documentaire

1989

KUSTURICA
Emir

Le temps des gitans

Youg.

Fiction

1992

EGGER
Urs

Les enfants de la grande route

ch

Fiction

1992

HELMSTETTER
Pisla

De la source à la mer

fr

Fiction

1992

J RGENSEN
Hans henrik

Soy gitano
I am gypsy

dk

Fiction

1993

GATLIF
Tony

Latcho Drom

fr

Fiction

1994

NEVELL
Mike

Le cheval venu de la mer

irlande

Fiction

1996

GUTIERREZ
Chus

Alma Gitana

Espagne

Fiction

1996

STROM
Yale

CARPATI

usa

Documentaire

1996

VACLAV
Petr

Marian

Tch

Drame

1997

GATLIF
Tony

Gadjo dilo
(L’étranger fou)

fr

Fiction

1998

AJAMI
Joselyn

Gypsy heart

usa

Documentaire

1998

KUSTURICA
Emir

Chat noir, chat blanc

youg

Comédie

2000

PALACIOS
Manuel

Gitano

esp

Comédie

2000

GATLIF
Tony

Vengo

fr

Comédie/Drame

2002

GATLIF
Tony

Swing

fr

Musique manouche

2006

GATLIF
Tony

Zingarina
(Asia Argento) une Italienne excentrique, enceinte d'un musicien rom, sur les routes de Roumanie, à la recherche de son amant.

fr

Tony Gatlif rythme aussi son film au son frénétique et obsédant de la musique tzigane.




FILM:

Une école pour les enfants du voyage


Les enfants qui ne sont pas scolarisés sont souvent privés de droits, de relations et de travail. Ce documentaire a pour objectif de promouvoir l’alphabétisation et scolarisation des enfants du voyage par le témoignage de l’action d’Yvon Massardier. Le camion école est la proposition la plus proche du mode de vie des voyageurs. C’est une épreuve de l'ouverture sur la société qui les entoure et une manière de préserver la culture tsigane «L'écrit est mémoire, l'écrit est codé. »





Tony Gatlif
Gadjo Dilo (L'Etranger fou) est le troisième volet d'une trilogie tsigane commencée avec Les Princes, qui parle des Gitans sédentarisés, poursuivie avec Latcho Drom, qui suit la route de la musique tsigane du Rajasthan à l'Andalousie.
Gitan algérien né en 1948, Tony Gatlif a tourné d'autres films (Pleure pas my love, Gaspard et Robinson ou plus récemment Vengo) qui ne sont "que du ciné. Les trois films tsiganes, c'est autre chose. Une mission."

Stéphane (Romain Duris), un jeune musicologue français, s'est lancé dans une quête : retrouver la femme qui chante sur une cassette de son père. Perdu sur les routes glacées de Transylvanie, il rencontre Izidor, un vieil homme fantasque et fanfaron, qui l'emmène dans son village. Choc des cultures. Au cours des semaines passées à enregistrer divers ensembles musicaux, Stéphane s'éprend de la belle Sabina (Rona Hartner), devient un Tsigane.

Fiction fortement ancrée dans la réalité puisque la plupart des personnages tiennent leur propre rôle. Avec chaleur, avec amour, au gré de musiques sublimes, Tony Gatlif nous fait entrer dans l'intimité d'un peuple orgueilleux et misérable. Il passe du rire aux larmes, il couvre tous les registres des sentiments humains, de la franche obscénité au deuil déchirant. Il orchestre des moments de pure magie cinématographique : ainsi, sur un grammophone de fortune, Izidor entend la voix de son père qui dormait depuis des décennies sur un disque de cire accroché au mur...

Dans Latcho Drom on retrouve la même chanteuse éblouissante Suva Devi du Temps des Gitans.

Son dernier film.
Il s'agit de Swing, l'histoire d'un petit garçon, Max, qui veut apprendre la guitare manouche. En dehors du petit garçon les personnages principaux sont Tchavolo Schmitt et une jeune manouche qui va guider Max dans le monde des manouches de Strasbourg.
Si le thème de la sédentarisation des manouches n'est pas neuf dans un film, ce film a néanmoins deux particularités :
- les très nombreuses scènes musicales montre une ouverture du swing vers les musiques arabe et yiddisch. Mandino Reinhardt qui joue un second rôle très présent a reconnu lui-même la nouveauté de la démarche.
- Surtout, Tony Gatlif aborde pour la première fois de front la question de l'holocauste des tziganes. C'est un sujet tabou et très difficile à aborder ( on ne peut pas en faire une fiction, on ne peut pas gagner de l'argent avec, etc. ). Il a choisi de simplement poser la caméra sur la table et de laisser parler Hélène Mershtein, une rescapée des camps qui a bien voulu rompre le silence.
Hervé Huntzinger.


(1) LIBERTE (Korkoro), grand gagnant de la 33e édition du Festival des films du monde 2009
C’est le film Liberté , du réalisateur français Tony Gatlif, dans lequel on retrouve notamment la comédienne Marie-Josée Croze, qui a remporté le Grand Prix des Amériques. Le film s’est également avéré le film le plus populaire auprès du public, en plus de se mériter une mention spéciale du jury oecuménique.
Ce film, qui raconte le destin d’une famille tsigane en 1943, dans la France occupée, révèle un peu de l’histoire de ce peuple souvent opprimé. Comme l’a souligné le réalisateur, «On leur a volé leur histoire, on leur a volé leurs martyrs, on leur a volé leur génocide et c’est cette histoire-là qu’on veut essayer de mettre au jour. Ce prix-là, messieurs les jurés, c’est une lumière, c’est comme une bougie qui s’éclaire dans un trou noir, le trou de l’histoire de France et d’Europe sur les Tsiganes.»
Le site

tsiganes gitans manouches






Free counter and stats for your website on www.motigo.com